Champ d'intervention

Champ d’application :

  • stress, sommeil, tensions, pensées en boucles, charge mentale

  • confiance en soi, estime de soi et tout ce qui en découle

  • accueil des émotions (peur, colère, tristesse …) ou coupure des émotions

  • anxiété, TOC, onychophagie (se ronger les ongles), phobies, inconfort à prendre la parole

  • relationnel, séparations, deuils

  • tabac, addictions, troubles alimentaires (rapport à l’alimentation, à l’image de soi, au poids …)

  • bruxisme, problème de peau, acouphènes, douleurs*

  • bégaiement, allergies (exceptées les allergies alimentaires)

  • performances/épreuves intellectuelles, artistiques, sportives

  • concentration, mémorisation, procrastination

  • préparation à la grossesse, à la naissance

  • ancrage de ressources, auto-hypnose

  • etc (car je ne peux tout nommer) ….

Précision 1 : l’hypnose est un véritable atout mais ne peut jamais se substituer à un avis et à un traitement médical.

*Ainsi une douleur ou un symptôme est un signal de votre corps à considérer.

Ce signal vous invite à vous arrêter pour identifier ce qu’il se passe; il ne suffit pas de vouloir utiliser l’hypnose pour analgésier ou anesthésier une sensation douloureuse par exemple car vous pourriez passer à côté de quelque chose d’important sinon de grave.

Bien sûr, avant, pendant ou après la nécessaire prise en charge par un médecin, l’hypnose sera utile comme élément qui accompagne la prise en charge par un professionnel de santé.

Précision 2 :

L’hypnose n’est pas indiquée pour les personnes présentant une tendance psychotique ou ayant eu des antécédents psychotiques.

Ces services nont pas vocation à remplacer les services des médecins, des psychologues, des psychothérapeutes. Je ne fais pas de diagnostic, n’émets pas d’avis sur un traitement médical, ni ne recommande qu’un client cesse de consulter un professionnel de la santé ou cesse la prise de médicament(s) ou les traitements prescrits.

 

Retour en haut